Immobilier

Quel est le rôle d’un consultant immobilier ?

Le domaine de l’immobilier prend en compte l’achat et la vente des propriétés. Ainsi lorsque quelqu’un veut acheter ou vendre un bien foncier ou un édifice, deux choix s’offrent à lui. Soit il décide de trouver un acheteur ou un vendeur, négocier les clauses du contrat lui-même ou il engage un professionnel du domaine pour lui suivre tout le processus de transaction. Il s’agit justement d’un conseiller immobilier qui se chargera de lui donner les directives à respecter pour réussir son opération. Quels sont alors les rôles d’un bon consultant immobilier ?

Accompagner les clients dans leur achat ou vente de biens immobiliers

La première mission d’un consultant immobilier est bien de suivre les clients dans leur processus d’achat ou de vente d’un bien foncier. Cet accompagnement consiste donc à donner des conseils bien orientés et bien détaillés à ces derniers afin d’aboutir à une bonne conclusion lors des transactions. Le conseiller doit toujours se rendre disponible et disposé à donner aux clients des techniques et méthodes adéquates pour rendre la vente ou l’achat du logement ou de l’espace effectif. Pour ce fait, il doit sortir le grand jeu pour donner une plus-value à l’édifice pour qu’il soit convoité. Mis à part son titre de conseiller, il peut arriver qu’il soit celui qui fait tout le travail à la place des clients. Ainsi il devient encore leur représentant. Il fait la rencontre des éventuels acheteurs ou des potentiels vendeurs afin d’engager toutes les négociations possibles. Il doit être présent pendant toute la démarche et suit les clients jusqu’à ce que ces derniers passent à la signature du contrat de vente chez le notaire. Le consultant immobilier est en quelque sorte un intermédiaire par lequel l’acheteur et le vendeur doivent prendre lors d’une opération foncière.

Surveiller les tendances du marché immobilier

Un bon consultant immobilier doit toujours se renseigner sur l’évolution du marché foncier. Ceci lui permet d’être efficace et de pouvoir facilement adapter les besoins des clients à leur pouvoir d’achat. Ce faisant, il montre son professionnalisme aux clients qui n’auront pas de doute sur ses dits lors de la constatation sur le terrain. Cependant, il doit impérativement avoir des informations clés telles que :

  • le prix du mètre carré en fonction du type de bien à louer ;
  • le coût de vente selon la nature et la particularité du local ;
  • le temps qu’il faut pour mettre un domaine en vente.

Il peut aussi chercher à savoir les causes de ventes du logement afin d’y adapter aussi un prix raisonnable. La maîtrise de ces données est importante afin d’enclencher une démarche conséquente pour la vente ou l’achat.

Définir le prix de vente ou d’achat du bien immobilier

Après avoir surveillé les tendances de son marché, le consultant immobilier se fera une idée sur les historiques de prix des biens dans sa zone. Une fois l’idée faite, ce dernier se chargera de fixer la valeur réelle du bien afin d’attirer plus de clients vers lui. Il ne doit pas exagérer dans la fixation des prix et doit tenir compte du pouvoir financier de ses potentiels clients. Toutefois, il doit aussi veiller à ce que son offre ne soit pas trop à la baisse pour éviter de créer une concurrence déloyale. Dans le cas où le local sera en mauvais état, il peut toujours faire un budget pour les réparations et la rénovation afin de donner plus de valeur au bien s’il s’agit d’une vente. Le coût de cette rénovation peut aussi être pris en charge par l’acheteur selon les modalités de ventes. Ou bien les deux parties peuvent gérer les charges à parts égales. Le tout dépend des négociations faites dès le départ.

Faire la promotion du bien immobilier

La première compétence d’un bon consultant immobilier est celle d’un super manager. Il doit avoir de la faciliter à lancer des négociations fleurissantes. Ainsi il pourra mener de façon discrète certaines actions au profit de ses clients. Il doit prendre par tous les moyens pour faire la promotion des biens qui sont à sa charge. Pour ce fait, il peut utiliser plusieurs canaux de publicité tels que les réseaux sociaux, les publications télévisées ou même organiser des journées porte ouverte pour faire visiter les biens au grand public. Ainsi il peut susciter des envies d’achat ou de vente ce qui lui permet d’élargir son cercle de clientèle. En faisant la promotion de ses biens immobiliers, il doit mettre en vue toutes les caractéristiques essentielles de ces derniers et faire sortir les points spécifiques de ceux-ci (superficie, isolation, situation géographique, etc.). Enfin, en faisant la promotion de ses locaux, il peut avoir des idées de retouches grâce aux critiques des clients ou visiteurs.

En conclusion, un consultant immobilier est un intermédiaire entre le vendeur et l’acheteur d’un bien foncier. Que ça soit pour une vente ou un achat, il doit être au courant et enclencher le processus de transaction en suivant des étapes bien définies. Il prend en charge tout ce qui est relatif au côté administratif sans négliger aucun détail. Il doit travailler dans l’intérêt de ses clients en leur rédigeant des contrats de vente et d’achat les empêchant ainsi des pertes de temps et d’argent.