Immobilier

Comment choisir un panneau de travaux ?

Pour l’exécution des travaux de grande ampleur, la loi rend obligatoire l’apposition d’un panneau de travaux encore appelé le panneau de chantier. Pour des raisons d’ordre sécuritaires, son usage est indispensable, car il permet de signaler la présence et la nature desdits travaux. Puisqu’il en existe de différentes sortes, faire un choix peut parfois être une équation difficile à résoudre. Voici les pistes à suivre pour bien choisir votre panneau de travaux.

Prendre en compte le type de panneau adapté aux travaux

Il existe une panoplie de panneaux de chantier, les uns aussi distincts que les autres et destinés à différents usages.

Le panneau de permis de construire

Il s’agit d’un panneau de chantier imprimé sur un support de 120×80 cm afin de résister tout au long de la réalisation des travaux. Le panneau de permis de construire est à installer sur le chantier avant le démarrage de toute construction. Ce type de panneau peut être utilisé pour une construction comme pour un aménagement ou une démolition.

Le panneau de sécurité

Le chantier reste un lieu à risque pour toutes les personnes qui fréquentent les parages. L’objectif du panneau de sécurité est d’informer les usagers sur certains points importants comme les mesures de sécurité à prendre, le port de casque obligatoire, l’interdiction de pénétrer la zone, etc.

Le panneau de chantier grand format

Les panneaux de travaux dits “grand format” sont destinés à l’usage des artisans et des promoteurs sur le chantier. Ils sont généralement de format 4×3 cm, 2×3 cm, ou 2×1 cm.

Le panneau de fléchage

Ce type de panneau se présente le plus souvent sous la forme d’une flèche ou sous une forme rectangulaire. Il mesure généralement 30×20 cm, 50×20 cm, 60×30 cm ou encore 80×30 cm. Le panneau de fléchage sert à orienter les usagers vers les sites qui sont sur le chantier. Il répond donc à un impératif de praticité.

La pancarte de publicité

Comme son nom l’indique, ce type de panneau de travaux sert de moyen de publicité. La pancarte de publicité renseigne les services proposés par les professionnels qui travaillent sur le chantier. Elle peut être réalisée sous un petit format comme elle peut être customisée. Il vous suffit de contacter un spécialiste afin de lui faire part de vos attentes.

Choisir selon le modèle de panneau qui vous convient

Lors de votre sélection de panneaux de travaux, vous pourrez opter pour les panneaux temporaires classiques. Outre les modèles ordinaires, vous pouvez également vous tourner vers les panneaux de travaux lumineux. Étant équipés d’avertissements lumineux, ces derniers vous permettront d’optimiser votre balisage de chantier.

Ils ont l’avantage de sécuriser votre chantier de jour comme de nuit grâce à l’éclairage qu’ils offrent. À cet effet, vous pouvez par exemple choisir un panneau de signalisation chantier LED. Pour des besoins plus poussés (circulation alternée, zones étendues, etc.), vous trouverez également des lanternes de balisage travaux, des feux tricolores temporaires, des feux défilant, etc. Cette solution est davantage adoptée par les entreprises et les collectivités pour les travaux.

Considérer la matière de fabrication

Les panneaux de travaux se déclinent en trois principales matières : le PVC, l’aluminium et l’adhésif souple. Si vous envisagez de fixer votre panneau sur une surface non adhérente, nous vous recommandons le PVC. Il est facile à fixer au mur et résiste de surcroît à de nombreux produits chimiques.

Le panneau en aluminium quant à lui reste idéal pour un usage extérieur, car il est très robuste. Avec une épaisseur moyenne de deux millimètres, ce panneau peut être percé assez facilement pour être fixé à un poteau ou au mur. Enfin, le panneau en adhésif souple n’est en réalité qu’un autocollant que vous aurez à coller sur une surface lisse.

Il coûte moins cher, car sa fabrication ne nécessite qu’un transfert thermique sur l’autocollant pour l’impression du panneau. Le panneau en adhésif peut être utilisé à l’intérieur comme à l’extérieur du fait de sa résistance aux rayures et aux diverses intempéries. À vous donc de choisir selon les exigences des travaux et selon votre budget.

Connaître les normes en matière de panneau de travaux

De prime abord, le panneau de travaux comme les informations qu’il porte doit être lisible durant toute la période d’exécution des travaux. Il doit également résister aux intempéries, quelles que soient les conditions climatiques (pluie, chaleurs, neige, etc.). De même, le panneau de chantier doit impérativement renseigner :

  • Votre nom,
  • le type de travaux,
  • le numéro de permis de construire et sa date de délivrance,
  • la superficie et la hauteur du terrain devant abriter les travaux,
  • le nom de l’entrepreneur ou de l’architecte chargé des travaux,
  • l’adresse de la mairie où le dossier de construction peut être consulté.

Le financement du panneau est également à mentionner. La dimension minimale requise par la loi pour les panneaux de travaux est de 80×80 cm. En cas de doute concernant votre panneau de travaux, rapprochez-vous de la mairie de la commune concernée pour plus de détails. Vous vous assurerez ainsi de la conformité de votre panneau de chantier à la loi.