Maison

Comment restaurer un meuble ancien ?

Tout ce qu’il faut savoir et les démarches à entreprendre pour restaurer des meubles chez soi – la tendance du moment en matière de bricolage !

Quels sont les différentes étapes à suivre pour rénover un meuble ?

Bien le nettoyer

C’est la première étape de la restauration d’un meuble ancien. Il suffit de l’essuyer avec un chiffon trempé dans l’eau et un peu de savon neutre, et de le laisser sécher complètement. Passez sur les taches dans les coins ou les moulures avec une brosse à dents très dure trempée dans du solvant. L’étape suivante consistera à enlever la peinture ou le vernis. Pour ce faire, appliquez du décapant à l’aide d’un pinceau et enlevez-le à l’aide d’une spatule. Répétez l’opération jusqu’à ce que la finition soit enlevée, et nettoyez le meuble avec un chiffon et du solvant. A la fin, passez un papier de verre fin.

Éradiquer les vers du bois

Il est facile à détecter dans un meuble : sa surface présente de petits trous. Pour l’éradiquer, appliquez un produit anti-carcinome avec un pinceau dans chaque trou, et enveloppez les meubles avec du plastique. Il est important de couvrir complètement le trou. Il est recommandé de renouveler le plastique toutes les 48 heures et de le laisser couvert pendant au moins quatre jours.

Réparer les coups

De légères fissures dans le bois disparaîtront si vous placez un chiffon imbibé d’eau ou de lait chaud sur la zone affectée. Tenez-le fermement avec un ruban adhésif et laissez le fonctionner pendant quelques heures. Vous pouvez également couvrir les fissures avec du mastic ou de la cire naturelle pour cacher les éraflures et les imperfections. Remplissez-les avec une spatule, puis poncez la surface et répétez l’opération jusqu’à ce que la fissure disparaisse. Pour lui redonner sa couleur d’origine, il faut le peindre avec des huiles du ton du bois.

Vérifier les attaches des portes et tiroirs

Si la porte est décrochée, remplacez la charnière par une plus grande. Pour que le nouveau s’adapte, agrandissez la boîte avec un ciseau à bois. Une solution plus simple consiste à coller l’ancienne charnière sur le meuble avec de la colle rapide. Si les tiroirs ne glissent pas bien, appliquez un peu de savon sur les guides, ou poncez les côtés.

Restaurer les serrures et les ferrures

Les raccords en bronze sont nettoyés à l’eau et au savon. Le reste des métaux est brossé avec une brosse à poils souples, trempée dans du vinaigre ou un cola. Huilez les serrures et frottez-les avec une brosse métallique à poils doux.

Renouveler la tapisserie

Si le tissu n’est pas trop détérioré, une mise au point suffit pour le rendre comme neuf. Retirez-le soigneusement du cadre et apportez-le au pressing pour un nettoyage en profondeur. Agrafez-le ensuite avec une agrafeuse spéciale pour meubles rembourrés. Si le tissu d’origine est inutilisable, faites un modèle de la forme du rembourrage d’origine, découpez le nouveau tissu et agrafez-le.

Appliquer le vernis ou la cire

Appliquez une couche de vernis -mat ou satiné-, laissez sécher pendant 24 heures, poncez le meuble, nettoyez la poussière et appliquez une autre couche dans le sens du grain. Ensuite, avec du coton, appliquez une couche de cire incolore : cela lui donnera un aspect beaucoup plus naturel.

Le ponçage et la teinture

Il est conseillé de teindre un meuble lorsqu’il a perdu sa couleur ou que vous souhaitez lui donner un aspect totalement nouveau. Poncez-le, nettoyez-le et appliquez une couche de teinture avec une brosse douce qui ne laisse pas tomber les cheveux. Pour l’assombrir, appliquez plusieurs couches jusqu’à obtenir la bonne teinte.

Il n’est recommandé que lorsque la pièce d’origine présente cette finition. Sa texture visqueuse recouvre les pores du bois et lui donne également de la brillance. En finition transparente ou ambrée, vous devez appliquer environ 15 couches avec un pinceau spécial pour ce produit.

La touche finale : le polissage

Pour rendre la finition finale du meuble plus brillante, appliquez au moins une deuxième couche, soit du vernis, de la teinture ou de la gomme-laque. Il est conseillé de cirer la pièce une ou deux fois par an pour la maintenir en parfait état après sa restauration.

Cette garde-robe que votre grand-mère vous a laissée ou la commode française à moitié cassée que vous avez trouvée au marché aux puces à Paris peuvent devenir un petit trésor avec une bonne restauration. Par ailleurs, la restauration de meubles en bois est une façon de contribuer à encourager la consommation responsable. Si vous voulez l’essayer, nous pouvons vous aider pas à pas… Et nous vous avertissons : la restauration de meubles est un passe-temps qui vous rend accro !